L’Euro de football 2016 est terminé et en regardant des équipes comme le Portugal ou l’Islande, j’ai eu la confirmation de mon émerveillement de la puissance miraculeuse derrière l’esprit d’équipe !

Mon émerveillement a commencé avec une équipe banale dans le championnat de football anglais : Leicester. En début de championnat en 2015, personne n’aurait misé un centime sur eux face à des équipes comme Chelsea, Arsenal, Liverpool ou les 2 Manchesters. Leur cote était très basse, de 5000 contre 1 !

Pourtant, le miracle a eu lieu. En mai dernier, Leicester est devenue champion d’Angleterre pour la première fois de son histoire !

Le secret de son succès ? À mon avis, c’est grâce à un entraîneur (Ranieri) qui a su tirer le meilleur de chacun des joueurs et qui a su leur inculquer l’esprit d’équipe. Il leur a inculqué que tous doivent être au service d’une entité supérieure à chacun : l’équipe !

La Bible parle aussi de l’importance d’une entité supérieure en importance (Le corps du Christ ou l’église) comparé à l’importance de chaque membre (ou organes) de ce corps. On lis ceci dans 1 corinthiens 12.12 ; 18-19 : «  Le corps humain forme un tout, et pourtant il a beaucoup d’organes. Et tous ces organes, dans leur multiplicité, ne constituent qu’un seul corps. (…) Dieu a disposé chaque organe dans le corps, chacun avec sa particularité, comme il l’a trouvé bon. Car s’il n’y avait en tout et pour tout qu’un seul organe, serait-ce un corps ?» Jésus lui même a constitué une équipe de 12 personnes qui allait changer le monde !
Pendant l’Euro 2016, nous avons vu presque l’identique de Leicester arriver avec l’Islande, une petite île de 320 000 habitants et comptant seulement une centaine de professionnels de football. Moins que leur nombre de volcans ! Leur esprit d’équipe les a amené à atteindre les quarts de finale pour leur toute première participation !
Pour finir, le Portugal a fait preuve d’un très grand esprit d’équipe. Moins dotée de talents que des équipes comme l’Allemagne ou la France, elle a déjoué tous les pronostics en gagnant l’Euro 2016 avec une équipe défendant chaque seconde. Même en perdant leur star Ronaldo sur blessure lors de la finale, ils ont tenus bon. Et c’est justement le remplaçant de Ronaldo, Eder, qui a marqué le but victorieux !

Cela m’amène à quelques sujets de réflexion que je vous propose aussi :

  1. Suis-je un solitaire dans le ministère/corps du Christ ou j’aide les personnes que Dieu m’envoie à travailler en équipe ensemble et avec moi ?
  1. Si vous êtes un responsable d’équipe : avez-vous assez de recul pour identifier si les personnes travaillent bien en équipe et si la tactique (stratégie) de la mission est bonne ?
  1. Si vous faite partie d’une équipe (d’une mission) : que pourriez vous faire cette année pour l’aider à « marquer plus de but » pour le Seigneur ?

Bonne semaine à tous !

 David Nolent

PS : Pour recevoir d’autres blog inspirants, abonnez-vous à mon blog.