J’aimerais par ce blog vous livrer ma vision du leadership.

Je crois qu’un vrai leader ne devrait pas chercher uniquement à utiliser les autres pour accomplir son propre ministère et ainsi agrandir, si je peux l’exprimer ainsi, “son champ d’action personnel”. C’est malheureusement souvent le cas dans des églises ou missions chrétiennes. Le “royaume de Dieu” inclut toujours la formation d’autres leaders, à l’exemple de Jésus qui a formé 12 disciples. En fait, le véritable succès n’est pas de se servir des autres mais de les aider à entrer dans leurs destinées.

Nous serons récompensés par Dieu au ciel non pas parce que nous aurons démarré de grandes choses pour Dieu, mais parce que nous aurons été fidèles en menant à bien le peu de choses qu’il nous a confié. Je n’ai rien contre “les grandes choses” si elles sont vraiment demandées par Dieu. Cela peut être dangereux d’utiliser comme unique critère, la grandeur des projets accomplis. Et si le critère de Dieu était la fidélité à accomplir ce qu’il nous demande ? C’est seulement en étant proche du cœur de Jésus que nous pouvons comprendre ce qu’il nous demande de faire.

serviteurouutilisateur

Un autre critère de serviteur agréé par Dieu est, selon moi, la qualité de la relation que nous avons eu avec ceux que Dieu nous a confié. Êtes-vous dur, impatient avec eux ou, au contraire, êtes-vous plein de bonté, d’amour et de sagesse pour les aider à grandir dans leur ministère ?

Si nous devions juger le ministère de Jésus de manière humaine, nous dirions qu’il a échoué : 3 ans seulement puis une mort atroce sur une croix.

Par contre, si nous devions juger le ministère de Jésus de manière céleste, nous dirions qu’il a réussi : 3 ans à former 12 personnes qui ont ensuite changé le monde.

Quel type de leader êtes-vous ? Serviteur ou utilisateur ?

David Nolent

PS : Clique ici pour t’abonner à mes blogs et recevoir mon ebook gratuit « 50 témoignages de vies transformées par Jésus-Christ » !